Entrez vos mot-clé, sujets ou thèmes voir tous
Courriel Imprimer
Environnements favorisés par cette action
Vidéo YoutubePour rendre le choix sain facile à faire

En bref

Encourager les jeunes à faire entendre leur voix dans l’espace public.

Le but

Favoriser la participation des groupes vulnérables dans les décisions municipales.

Pourquoi agir?

  • Chaque expérience et élément rencontré sur son passage est une occasion d’apprentissage et de développement pour un jeune enfant. Cela façonne sa perception et sa compréhension du monde qui l’entoure. 95 cm est la taille d’un enfant de trois ans. Ce qu’une municipalité offre à cette hauteur influence donc le développement des tout-petits, et les citoyens et les voisins qu’ils deviendront (Bernard van Leer Foundation, 2018).

  • En tenant compte des besoins des enfants dans le développement de nos villes, on crée des milieux inclusifs qui améliorent la qualité de vie pour tous (ARUP, 2017).

  • En collaborant avec les organismes bénévoles, les organismes communautaires et d’économie sociale qui agissent sur la sécurité alimentaire, la municipalité contribue à accroître le pouvoir d’achat et la capacité d’agir des citoyens et lutte contre la pauvreté (Gouvernement du Québec, 2016).

  • Le logement constitue un milieu de vie de première importance, dont la qualité a une incidence sur la santé de ses occupants en leur assurant un environnement sain et sécuritaire (exempt de problèmes de salubrité et de sécurité) (Gouvernement du Québec, 2016).
  • Le logement constitue la dépense de consommation courante la plus importante et elle est difficilement compressible. Plusieurs personnes et familles en situation de pauvreté doivent faire des choix, souvent au détriment de leur alimentation et au risque de négliger leur santé (Gouvernement du Québec, 2016).
  • L’accès à un logement abordable est essentiel pour les personnes et les familles dont la situation socioéconomique est précaire. Un logement est considéré comme abordable si le ménage y consacre moins de 30 % de son revenu avant impôt (Gouvernement du Québec, 2016).
  • Le pouvoir d’achat est aussi lié à la proportion du budget alloué au logement et au transport. En agissant sur le logement abordable, il est possible d’augmenter la part du revenu disponible pour l’alimentation. Chez certaines familles défavorisées, le logement occupe plus de 50 % du budget disponible.
  • La participation publique contribue à améliorer la cohésion sociale et l’efficacité de la gestion publique par la mise en commun du savoir de la collectivité, renforce la capacité d’agir de la collectivité en resserrant les liens sociaux et, finalement, concourt à renouveler la démocratie (MDDELCC, 2015).
  • Favoriser et valoriser la contribution de tous à la construction d’une société équitable, résiliente et dynamique ont pour retombées de diminuer les inégalités et la discrimination, tant sociales qu’économiques, et d’assurer une meilleure intégration des individus dans leur communauté (MDDELCC, 2015).

Pistes d’actions concrètes

Soutenir la mise en place des comités municipaux jeunesse.

Adopter des politiques jeunesse.

Utiliser des canaux de communication qui permettent de rejoindre les jeunes (réseaux sociaux, vidéos, etc.).

Collaborer avec les écoles secondaires pour encourager les jeunes dans la persévérance scolaire et la citoyenneté.

Faire une nouvelle recherche

Recommencer le quiz

Inscrivez-vous à l'infolettre

Pour recevoir les nouvelles recommandations préparées par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et leurs mises à jour, inscrivez-vous à notre infolettre Le Pointeur.