Entrez vos mot-clé, sujets ou thèmes voir tous
Courriel Imprimer
Environnements favorisés par cette action
Vidéo YoutubePour rendre le choix sain facile à faire

En bref

Mettre en place un service de collecte des résidus alimentaires et une installation de compostage municipale.

Le but

Encourager la réduction du gaspillage alimentaire et la transformation des ressources selon les 3RV (réduction, réemploi et recyclage et valorisation).

Pourquoi agir?

  • On estime que les Canadiens envoient annuellement à l’enfouissement et au compostage l’équivalent d’environ 31 milliards de dollars en nourriture, soit près de 2 % du PIB (Chambre des communes du Canada, 2016).

  • Plus de 6,3 millions de tonnes de denrées alimentaires sont gaspillées annuellement, soit 183 kg par habitant au Canada (Chambre des communes du Canada, 2016). Ces résidus organiques utilisent inutilement de l’énergie et de l’eau, émettent des gaz à effets de serre (transport et enfouissement des matières résiduelles), font une pression sur la biodiversité et fragilisent la qualité des sols contribuant aux changements climatiques (FAO, 2013).

  • Les pertes économiques engendrées par le gaspillage alimentaire ont été estimées à environ 107 milliards de dollars au Canada en 2014 (Chambre des communes du Canada, 2016).

  • Encourager le développement de partenariats pour le don des surplus alimentaires permet de réduire les coûts de gestion des matières résiduelles (collecte de déchets, recyclage, compostage) et contribue à l’atteinte des objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, qui interdira l’élimination de la matière organique putrescible d’ici 2020 (Ville en vert, 2016).

Pistes d’actions concrètes

S'assurer que les infrastructures en développement prévoient une capacité suffisante pour recevoir les matières résiduelles générées par les industries, les commerces et les institutions. 

Adapter le règlement d'urbanisme pour permettre aux propriétaires d'immeubles commerciaux ou de projets immobiliers existants et à venir d'avoir les espaces nécessaires pour l'installation d'équipements en vue de la gestion des matières résiduelles.

Envisager de taxer les déchets selon leur nature et leur volume.

Faire une nouvelle recherche

Recommencer le quiz

Inscrivez-vous à l'infolettre

Pour recevoir les nouvelles recommandations préparées par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et leurs mises à jour, inscrivez-vous à notre infolettre Le Pointeur.