Entrez vos mot-clé, sujets ou thèmes voir tous
Courriel Imprimer
Environnements favorisés par cette action
Vidéo YoutubePour rendre le choix sain facile à faire

En bref

Aménager des parcs pour optimiser la participation des familles, incluant les parents et aînés.

Le but

Aménager des parcs et espaces verts conviviaux et sécuritaires.

Pourquoi agir?

  • Les centres-villes avec des espaces naturels sont attrayants pour les employeurs et favorisent la rétention de leur personnel (MÉES, 2017).

  • Les regroupements sociaux dans les parcs exercent une surveillance implicite dans les quartiers, ce qui diminue le taux de criminalité et d’incivilité et renforce le sentiment de sécurité (MÉES, 2017).

  • Les espaces verts contribuent à briser l’isolement social en créant des milieux de rencontres, tendent à diminuer la criminalité des quartiers et proposent une biodiversité (INSPQ, 2017).

  • Les Canadiens vivant entourés de végétation voient leur risque de décès diminuer de 8 à 12 % comparé à celui de personnes privées de contact avec la nature (Crouse et collab., 2017).
  • L’évaluation et la mise à la norme des modules de jeux déjà existants dans les parcs sont associées à une hausse du jeu libre chez les enfants qui les fréquentent. Les enfants qui participent à des jeux non structurés développent plus aisément leurs habiletés sociales et leur imagination (Sallis, 2015).
  • L’aménagement de parcs, d’espaces verts et de jardins communautaires qui favorisent les contacts intergénérationnels nourrit le sentiment de cohésion sociale pour les aînés et les familles qui les fréquentent (Santé et services sociaux Montérégie).
  • Les élèves qui ont la chance de jouer dans les aires de jeu situées dans les cours d’école présentent un risque de décrochage scolaire moins élevé que ceux qui n’ont pas accès (Harnik, 2011).
  • Les investissements en sport (argent et temps-bénévolat) rapporteraient près du double en retombées économiques et sociales (santé, bien-être, cohésion sociale, etc.) (SHU-SIRC, 2016).

Pistes d’actions concrètes

Toujours intégrer des espaces verts dans les parcs pour permettre les jeux moins structurés (ex. : se lancer le ballon).

Assurer la conception de l'espace de façon à ce que l'accompagnateur vive une expérience positive dans le parc (espaces de socialisation, aires de jeu visibles, sentiers en périphérie des aires de jeu).

Installer des tables à pique-nique à proximité des structures de jeux permettant la détente ou la pratique d'exercices.

Mettre en place un potager, des bacs à jardinage dans le parc ou à proximité ainsi que des plates-bandes surélevées pour favoriser la pratique du jardinage par les citoyens.

Offrir des structures de jeu adaptées pour tous les groupes d'âge ou encore des structures de jeu évolutives.

Offrir des équipements de jeu qui permettent aux parents de jouer avec leurs enfants (ex. : balançoires avec sièges tandem parent-enfant).

Aménager des bancs à proximité des aires de jeu pour enfants en limitant les obstacles visuels pour faciliter la surveillance.

Aménager des aires de repos et des points d'ombre aux abords des aires de jeu pour permettre la pratique d'activités physiques comme le yoga, le tai-chi, la marche, etc.

Installer des abris ou chapiteaux permettant la tenue d'activités de toute sorte.

Faire une nouvelle recherche

Recommencer le quiz

Inscrivez-vous à l'infolettre

Pour recevoir des actions concrètes et des articles d’inspiration pour faire de la qualité de vie du citoyen votre priorité, inscrivez-vous à notre infolettre Le pointeur.