Entrez vos mot-clé, sujets ou thèmes voir tous
Courriel Imprimer
Électrification transports
Cette petite ville de l’Outaouais, qui fait figure de pionnière, est devenue la cinquième municipalité québécoise à franchir les cinq étapes du programme des Partenaires dans la protection du climat (PPC) de la Fédération canadienne des municipalités (FCM).

Dès 2012, Val-des-Monts s’est affairée à dresser un inventaire de ses émissions de gaz à effet de serre (GES) pour ensuite établir un plan d’action. Sa mise en œuvre s’est entre autres traduite par l’instauration, en 2018, du compostage obligatoire : ce qui est consommé à la maison doit être composté à la maison. Une consigne adoptée par près de 75 % de 12 000 Montvalois.

La municipalité tente en outre de convaincre par la force de l’exemple. Afin de favoriser l’électrification des transports, elle a intégré à son édifice municipal, grâce à une subvention du fédéral, trois bornes de recharge électrique. Val-des-Monts a aussi fait l’acquisition d’une voiture électrique à laquelle va s’ajouter, ce printemps, une camionnette électrique. D’ailleurs ces deux véhicules seront mis à la disposition des citoyens. Et prochaine étape : la construction d’une station-service électrique, équipée de cinq bornes de recharge, et où seront localisés un arrêt d’autobus, des vélos électriques, un parc de quartier et un jardin d’eau.

À l’évidence, en matière de lutte contre les émissions de GES, Val-des-Monts affiche son intention de demeurer au sommet !

Source : UnPointCinq

Inscrivez-vous à l'infolettre

Pour recevoir les nouvelles recommandations préparées par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et leurs mises à jour, inscrivez-vous à notre infolettre Le Pointeur.