Entrez vos mot-clé, sujets ou thèmes voir tous
Courriel Imprimer
Un peu partout à travers la province, les villes, petites et grandes, ont dû procéder à des réaménagements éclairs sur leur territoire afin de mieux répondre aux exigences inédites du confinement et de la distanciation sociale.

À la faveur de l’importante diminution du trafic automobile, les interventions ont consisté à réallouer une plus grande partie de l’espace public aux piétons et aux cyclistes pour favoriser le transport actif. On a ainsi vu apparaître des rues piétonnes, familiales ou lentes, des corridors actifs, de nouveaux espaces publics dans des municipalités comme Trois-RivièresSherbrookeLongueuil, Lachute, Gatineau, ou encore dans des arrondissements comme Verdun ou Rosemont. Si, pour la plupart, ces aménagements sont temporaires, certains d’entre eux offrent une occasion unique aux élus d’en faire littéralement « des projets pilotes » qui, s’ils s’avèrent concluants pourraient devenir permanents.

Bien sûr, partout à travers le monde, les villes procèdent au même genre d’expérimentation. C’est pourquoi la National Association of City Transportation Officials (NACTO) vient de publier un guide des meilleures pratiques pour l’aménagement de rues en ces temps de crise sanitaire. Des rues qui permettent d’assurer les déplacements des travailleurs essentiels et la livraison des marchandises en plus d’offrir un accès sécuritaire aux commerces essentiels comme les pharmacies et les épiceries. Le guide se divise en sept volets : voies cyclables; trottoirs élargis, voies réservées au transport collectif; rues lentes (familiales ou partagées); zones de débarcadère; restauration extérieure; marchés publics. Les différentes stratégies détaillées dans le document proviennent d’un peu partout sur la planète. Ses auteurs vont d’ailleurs le mettre à jour régulièrement pour tenir compte des nouvelles mesures mises en place afin de répondre aux besoins sans cesse changeants. Et ce, jusqu’à la relance complète de nos activités que tous souhaitent pour bientôt…

Source : Planetizen

Inscrivez-vous à l'infolettre

Pour recevoir les nouvelles recommandations préparées par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et leurs mises à jour, inscrivez-vous à notre infolettre Le Pointeur.