Entrez vos mot-clé, sujets ou thèmes voir tous
Courriel Imprimer
Agriculture urbaine
L’engouement pour l’agriculture urbaine a connu un sérieux coup d’accélérateur depuis le début de la pandémie. Et la Ville de Québec en prend acte, désormais soucieuse d’accroître son autonomie alimentaire. Elle présente même son Plan d’action en agriculture urbaine comme une réponse à la crise engendrée par la pandémie et l’un des leviers pour soutenir la relance économique.

Autrement dit, Québec reconnaît les nombreux bienfaits associés à la production de végétaux comestibles, l’élevage de petits animaux et la distribution alimentaire de proximité sur son territoire et souhaite les encourager.

Ce plan, donc, vise à : augmenter l’offre municipale en espaces dédiés à l’agriculture urbaine; faciliter la réalisation des initiatives des acteurs du milieu; maintenir un environnement sain et biodiversifié; faire valoir les multiples bénéfices de l’agriculture urbaine en matière de qualité de vie et d’environnement; intégrer l’agriculture urbaine dans les approches municipales de planification et de gestion.

D’ailleurs, la consolidation de ce système alimentaire de proximité repose déjà sur de solides assises, grâce à des investissements majeurs pour l’aménagement du Grand Marché de Québec et du Marché public de Sainte-Foy, en plus du programme d’aide financière pour les marchés publics de quartier, sans oublier la bonification de son soutien au remarquable projet de ferme maraîchère à vocation sociale des Urbainculteurs au bassin Louise.

Source : Ville de Québec

Inscrivez-vous à l'infolettre

Pour recevoir des actions concrètes et des articles d’inspiration pour faire de la qualité de vie du citoyen votre priorité, inscrivez-vous à notre infolettre Le pointeur.