Entrez vos mot-clé, sujets ou thèmes voir tous
Courriel Imprimer
Bien être urbain
Si la parole du poète a valeur de symbole, elle demeure par contre bien intangible. Or les municipalités, petites ou grandes, afin de justifier leurs investissements, doivent pouvoir en mesurer les retombées. Et pour bien estimer les coûts et les bénéfices de leurs interventions, les moyens existent.

L’Organisation mondiale de la santé a ainsi créé, en 2007, un Outil d’évaluation économique de la santé pour le vélo et la marche HEAT (Health economic assessment tool). Disponible en ligne, il permet d’estimer la valeur de la réduction de la mortalité résultant de la marche régulière ou du vélo de manière à faciliter la prise de décision fondée sur des données probantes. Il sert donc à réaliser les analyses coûts et bénéfices de projets d’infrastructures en modélisant (les valeurs par défaut sont alignées sur les villes européennes) leurs impacts en matière d’émission de polluants et de congestion routière, et bien sûr leurs effets sur la santé humaine.

Plus près de nous, on peut citer le projet Interact qui a présentement cours dans quatre villes canadiennes : Montréal, Vancouver, Victoria et Saskatoon. Fruit d’une collaboration pancanadienne de chercheurs, de professionnels et de citoyens, Interact a pour but d’évaluer l’impact des transformations urbaines sur la santé et l’équité afin de développer des villes plus durables. Et le nerf de la guerre, dans de tels projets, c’est la cueillette de données. C’est pourquoi toutes et tous sont invités à participer à l’étude et faire partie du changement.

Inscrivez-vous à l'infolettre

Pour recevoir des actions concrètes et des articles d’inspiration pour faire de la qualité de vie du citoyen votre priorité, inscrivez-vous à notre infolettre Le pointeur.