Entrez vos mot-clé, sujets ou thèmes voir tous
Courriel Imprimer
rosemont-pandemie
La pandémie qui sévit bouleverse nombre de nos habitudes et entrave plusieurs des activités économiques que l’on tenait pour acquises. Or, pour s’adapter à ces situations, il est nécessaire de faire preuve d’inventivité.

À ce chapitre, l’arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie figure parmi les chefs de file des administrations municipales qui se distinguent par leurs solutions innovantes. En effet, dans la foulée du réaménagement de son territoire en neuf super-îlots, à l’instar de Barcelone, Rosemont–La Petite-Patrie lance trois projets afin de soutenir la vitalité économique des commerces locaux.

Le premier d’entre eux reprend le principe du transit mail. Cela consiste à délimiter des tronçons de rues commerciales sur lesquelles la voie de circulation est réservée au transport en commun, aux cyclistes et aux piétons. Les citoyens ont ainsi la possibilité de faire leurs emplettes en toute sécurité et en tout respect des consignes de distanciation physique. Le deuxième projet, typique de l’urbanisme tactique, offre aux commerçants la possibilité d’étendre leurs activités sur la voie publique, d’agrandir leur espace commercial à l’extérieur. Cette réappropriation de l’espace est aussi offerte aux citoyens qui ont désormais le droit d’occuper des cases de stationnement dans un but d’embellissement et de verdissement. Et, dernier volet, l’arrondissement, en collaboration avec l’organisme Solon et la Coop Carbone, met en place un système de livraison à vélos afin de favoriser l’achat local. Bref, on peut se demander si certaines de ces mesures, qui sont dites transitoires, n’auraient pas le potentiel de demeurer permanentes.

Source : Ville de Montréal

Inscrivez-vous à l'infolettre

Pour recevoir les nouvelles recommandations préparées par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et leurs mises à jour, inscrivez-vous à notre infolettre Le Pointeur.