Entrez vos mot-clé, sujets ou thèmes voir tous
Courriel Imprimer
Adoptée le 21 novembre 2016 par les participants de la Neuvième Conférence mondiale sur la promotion de la santé, cette nouvelle déclaration reconnaît que la santé et le bien-être sont essentiels au développement durable. La Déclaration de Shanghai repose sur 14 engagements répartis en fonction des priorités suivantes :

La bonne gouvernance est cruciale pour la santé

1. Appliquer les mécanismes de la puissance publique pour protéger la santé et promouvoir le bien-être avec des politiques publiques;

2. Renforcer l’encadrement législatif et réglementaire des produits nocifs pour la santé ainsi que leur taxation;

3. Mettre en œuvre des politiques budgétaires pour réaliser de nouveaux investissements dans la santé et le bien-être;

4. Instaurer la couverture sanitaire universelle afin d’améliorer la santé et diminuer les difficultés financières des usagers;

5. Garantir la transparence et la responsabilisation sociale ainsi que favoriser une mobilisation de la société civile;

6. Renforcer la gouvernance mondiale pour s’attaquer aux problèmes de santé transfrontaliers;

7. Prendre en compte la médecine traditionnelle puisqu’elle pourrait contribuer à améliorer les résultats sanitaires.

Santé

Les villes et les communautés sont des contextes déterminants pour la santé

8. Prioriser les politiques engendrant des avantages conjoints pour la santé et le bien-être, notamment les politiques urbaines tout en exploitant l’innovation sociale et les technologies interactives;

9. Aider les villes à promouvoir l’équité et l’inclusion sociale à l’aide des connaissances, des compétences et des priorités des différentes populations, au moyen d’une mobilisation communautaire;

10. Réorienter les services sanitaires et sociaux afin d’optimiser un accès équitable aux peuples et aux communautés.

Santé

L’éducation sanitaire favorise et stimule l’équité

11. Reconnaître l’éducation sanitaire comme un déterminant essentiel de la santé et investir dans son développement;

12. Élaborer, mettre en œuvre et suivre les stratégies intersectorielles nationales et locales pour renforcer les connaissances sanitaires de toutes les populations et dans tous les contextes éducatifs;

13. Renforcer la prise en charge par le citoyen de sa santé et de ses déterminants en utilisant le plein potentiel des technologies numériques;

14.Veiller à ce que les environnements alimentaires favorisent des choix sains à l’aide de politiques de tarification, d’informations transparentes et d’un étiquetage clair.