Entrez vos mot-clé, sujets ou thèmes voir tous
Courriel Imprimer
L’Ontario a franchi un pas de plus pour favoriser les déplacements à vélo sur son territoire avec sa stratégie #VéloOntario. En Norvège, la ville d’Oslo s’apprête à interdire les automobiles privées dans son centre-ville dès 2019. Accorder moins de places aux voitures et plus d’espace aux piétons et cyclistes est une tendance qui prend de l’ampleur à l’échelle internationale. Voici l’exemple de cinq grandes villes européennes qui ont choisi de faire plus de place aux piétons et cyclistes dans leur centre-ville :

1. Milan

villes européennes En plus d’une mesure de tarification déjà en place pour diminuer la congestion du centre-ville, le maire adjoint de Milan a annoncé, en juillet 2015, le projet de piétonniser l’ensemble de la ville. Aucun calendrier n’a été élaboré pour expulser les voitures, puisque l’idée est de le faire progressivement, une rue à la fois.

 

2. Dublin

villes européennes La capitale irlandaise a proposé un plan de 150 millions d’euros pour interdire les voitures dans certaines zones du centre-ville dès 2017. Les grands axes seront piétonniers tandis que les autres rues principales permettront seulement le transport en commun et les livraisons. L’objectif de la ville : réduire l’utilisation de la voiture dans le centre-ville, pour faire en sorte que seulement une personne sur cinq s’y rende en auto.

3. Paris

villes européennes La capitale française a commencé à interdire la voiture lors d’une première journée au printemps 2014. Une deuxième journée a eu lieu à l’automne. Vu la baisse considérable de la congestion et de la pollution observée lors de ces deux journées, une mesure permanente a vu le jour à l’été 2016, soit l’ajout d’une zone piétonne le long de la rive droite de la Seine.

4. Madrid

villes européennes Conduire dans les quatre quartiers centraux de Madrid sans y résider ou sans avoir une place réservée dans l’un des treize stationnements équivaut à une infraction coûtant 90 euros. Depuis janvier 2015, cette mesure a amélioré la qualité de vie des résidents du centre de Madrid, en plus de diminuer les maladies liées à la pollution et les blessures liées aux accidents.

5. Bruxelles

villes européennes Depuis juin 2015, la zone piétonne du centre-ville de Bruxelles s’est élargie. Un gros changement pour la ville la plus encombrée d’Europe. Ce projet piétonnier offre désormais aux citoyens un centre-ville plus aéré, plus accueillant, plus vert. Un gage significatif pour une meilleure santé et un bien-être collectif.